Dieudonné+deux bonnes nouvelles...

Publié le par Nico

  Aujourd’hui, quand je vois Dieudonné je suis triste. Je me souviens de lui et de Elie Semoun lorsque j’étais gamin ou ado. Ils me faisaient beaucoup rire en rayant de concert les noires, les juifs et renvoyant les blancs face à leurs propres préjugés. Maintenant l’époque est différente, pourtant ça ne remonte pas à si longtemps. Certains sujets sont tellement délicats que même l’humour ne parvient plus à amener un peu de recul. Mais l’humour de Dieudonné me semble dériver vers la franche grivoiserie facile et systématique à l’égart des juifs. Trop pour que cela soit saint, à mon avis. Et je m’inquiète d’autant plus en apprenant que son ancien responsable de campagne n’est autre que Marc Georges, ex-militant frontiste et que Frédéric Chatillon, ancienresponsable du Groupe Union Défense (GUD) de Paris est un de ses proches. Tout ce beau monde assit dans le carré V.I.P aux côtés de Bruno Gollnish et bon nombre de notable du FN à son spectacle au Zénith. Si cette invitation avait servi à provoquer ces gens, à leur mettre du plomb dans l’aile, à provoquer du débat mais non il s’agit bien de complaisance surtout après la visite de Dieudo au B.B.R du F.N. Gollnish est sorti apparemment très heureux du spectacle.(cf. Libération). Alors que dans certaines municipalités F.N, à leurs demandes (ex : à Orange ou Marignane), des livres ont été retirés des bibliothèques fort est à parier que si Le Pen passait au pouvoir, Dieudonné ne ferait pas parti des artistes inquiétés…
  La critique satirique quand elle devient haineuse, caricaturale et qu’elle est en plus utilisée à des fins idéologiques me renvoie à de vielles affiches découvertes lors de mes lointains cours d’histoire…ET MERDE.
  Dans tous les cas, que vive la liberté d’expression.
 
Deux bonnes nouvelles :
 1/L’Unesco vient de faire adopter la «Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles». Texte à l’initiative de la France et du Canada qui donne aux Etats le droit et le devoir de soutenir la culture dans toute sa diversité. Il fournira des moyens allant dans ce sens et souligne que la culture ne doit pas être soumise à des impératifs strictement commerciaux. Les Etats-Unis et Israël ont pété un câble en refusant la convention mais elle a valeur internationale au même titre que les accords commerciaux…(cf.Liberation)
 
 2/Le statut pénal du chef de l’Etat, la fameuse immunité, devrait être remis en question et il est possible qu’il soit réformé…(cf.Libération)

Publié dans La vie quoi!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
Réponse tardive.Mr.EnzoLe racisme marche dans tous les sens... Par contre cette expression de "racisme anti-blanc" me semble être un moyen pour la droite et l'extrême droite de justifier leur racisme ou du moins d'entretenir les clivages qui leur servent bien à remplir leurs urnes avec la haines des gens. Je trouve malsain de porter ses ressentiments sur un groupe particulier de gens ou plusieurs.Pourquoi dites-vous . Des gens violents et partisans, il y en a dans toutes les communautés et dans tous les partis, surtout à l'extrême droite... Au vu de certains propos de Dieudonné, je comprends que les juifs de France s'inquiètent. Mettre tout le monde dans le même sac est une réaction toujours injuste et dangereuse.
Répondre
E
Je détestais Dieudonné dans le temps, quand il faisait dans le racisme anti-blanc. La campagne criminelle des juifs contre lui a été utilie : ses yeux se sont ouverts et il a compris beaucoup de choses...
Répondre
P
Alors là ! Je pensais que dieudoné s'était présenté chez le pen simplement parce qu'il était bète. Maintenant je sais qu'il est béte et  méchant....le parfait  gros con !
Répondre