Pour les élections...

Publié le par Nico

  Je vous propose un site qui m'a l'air pas mal du tout. Le "Comparotron", il permet de comparer les programmes de chaque candidat et candidate. Il y a des vidéos, des bios, des liens vers les sites des postulants. On peut aussi y débattre par le biais des commentaires comme dans un blog.
  Armons-nous pour que le débat ne soit pas toujours au ras des paquerettes...et laissons-nous surprendre à ne pas se dire << Tous les même...>>:

                                      http://www.politiquecafe.com/



Publié dans La vie quoi!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Vous avez raison,car la contradiction ne peut se faire que de l'intèrieur...Besancenot, Bové, tout mouvement alter ne pourront jamais peser dans le dialogue, avec une droite libèrale et conservatrice au pouvoir. Là où l'on en est, la priorité de ces présidentielles est de licencier ces gens de droite. Une fois fait nous serons dans une position plus favorable pour porter notre absolu...
Répondre
M
Bn, tu espérais dans tes commentaires plus haut que si Ségo est élue, elle laissera place aux idées de Besancenot. Il y une stratégie politique développé par Léon Trostki qui s'appelle l'entrisme. En fait, il s'agit de pénétrer un parti de gauche plus puissant (genre PS), soit de façon secrète, soit de façon officielle, pour en influencer sa <br /> politique. Un cas connu, c'est Jospin, jeune trostskiste entré en service commandé au PS. Aujourd'hui, Julien Dray proche de Hollande/Royal, est un ancien trostskite. Alors si Ségo est élue, il y a un peu d'espoir pour qu'elle prenne en compte ces idées...
Répondre
M
Pour te répondre bn, je suis d'accord avec toi sur le fait que Besancenot était bien facteur avant de devenir assistant patlementaire de Krivine. Redevenu facteur par la suite, il a négocié un poste à 80% pour se consacrer à l'élection de 2002. Tu as raison. Mais n'oublions que le monde politique s'est construit sur la stratégie, la médiatisation etc. D'ailleurs, un des penseurs de la LCR a déclaré un jour: "les révolutions se produisent quand les gentils facteurs deviennent radicaux." En lisant entre les lignes, il n'est pas anodin de voir Besancenot facteur, métier populaire, proche des "travailleurs" et au combien sympathique. Bref, je ne voulais pas débattre sur Besancenot que je respecte bcp .
Répondre
N
Très bonne idée que de donner le lien de ce site.Merci!
Répondre
B
Besancenot était déja facteur avant d'être l'attaché parlementaire de Krivinie au parlement Europeen. Il a réintégré son emploi à la poste dès sa mission au coté de Krivine terminée.
Répondre