Le CAC 40 aka le CACA 40.

Publié le par Nico

  L’indice CAC 40 n’a jamais été aussi élevé depuis 6 ans. Il représente le cours global des 40 plus grosses entreprises françaises cotées en bourses et sert de référence à la bourse française. En 2006, ces entreprises devraient reverser 31,6 milliards d’euros, équivalent à 42% de leurs profits, répartis en dividendes, ce que se partagent les différents actionnaires, et en rachat d’actions. Une hausse de 23, 5% pour l’année dernière. Ce montant, représente plus de 10% du budget de l’Etat français (344,2 milliards d’euros), une prime de 1500€ pour chaque employé dans le privé en France et de 8000€ pour chaque salarié des groupes du CAC 40 dans le monde. Ils ont fait évoluer la rémunération de leurs salariés de moins de 4%. En 2005 ils ont grossi leurs effectifs de 1.7% dans leurs filiales étrangères et dégrossi de 1% en France. Je n’ai pas les chiffres de 2006 mais je ne vois pas trop comment cela pourrait être significativement différent. De plus un professeur de HEC dans "Le nouvel obs." dit que les entreprises du CAC 40 sont « mûres » donc qu’elles n’auraient aucune utilité à investir vraiment dans leurs filiales actuelles ou autres. Je me permettrais de rajouter donc de créer de l’emploi.
  Alors je me demande si le MEDEF et les groupes du CAC 40 ne nous prendraient pas pour des imbéciles. Comment peuvent- ils dire qu’en repoussant l’âge de la retraite, en allongeant la durée du travail et en considérant les données citées plus haut, en demandant des exonérations de charges sociales qu’ils pourraient largement payer, ils créeraient de l’emploi ? C’est totalement illogique. Si, des contrats à l’heure en cas de coup de bourres…

  Je ris…jaune du plus dégouté...

Publié dans La vie quoi!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
Il est vrai que se sont les PME et l'artisanat qui créent le plus d'emplois. Donner du travail n'est pas de fait louable. Il faut voir la valeur qu'on lui donne en terme de rémunérations, de respect du droit du travail, des conditions de son exercice. Une entreprise n'est pas vertueuse parce qu'elle créé "seulement" de l'emploi. Les actionnaires se foutent des licenciements et du bien commun, comme vous le dites "ils défendent leurs intérêt"...
Répondre
J
Désolé Nico mais je suis obligé de te dire que les entreprises du Cac 40 sont des multinationales et qu'elles font travailler des gens partout sur la planète. Ce n'est déjà pas si mal (mon coté mondialiste). Les ventes elles même se font d'ailleurs souvent à 90 % à l'etranger. Je crois qu'il faut être content qu'elles ne délocalisent pas leur siège social et qu'elles continuent payer leurs impots en France car elles ne sont pas obligées de la faire étant donné la répartition de leur chiffre d'affaire. Une société est un bien qui appartient à ses actionnaires en général des retraités ou des épargnants du monde occidental qui défendent leurs intérets. Ca me choque pas. On sait d'autre part que ce ne sont pas elles qui créent l'emploi mais le tissus de pme tpe beaucoup plus important en volume d'affaire.
Répondre
B
Mais qu'ils se le gardent, leur pognon!!<br /> Ils ne pourront jamais s'acheter plus de Bmw que tu n'as d'amour au fond du coeur mon Nico..
Répondre
B
EXACT ! c'est effectivement surement l'aspect le plus abject de la situation actuelle. En plus quelque soit le niveau de profit, rien jamais ne contraint les entreprises à redistribuer au niveau salariale. C'est une honte ! <br /> proposition de ségo : <br /> "Donner la priorité à l’investissement des entreprises avec un taux d’impôt sur les sociétés plus bas si le bénéfice est réinvesti et plus haut s’il est distribué aux actionnaires." c'est déja pas mal !
Répondre